RETOUR
L

La : voir Note et Diapason. IIe corde du violon.

Lage : (mot allemand) position.

Lagrimando (ou lacrimando) : larmoyant.

Lagrimoso (ou lacrimoso) : éploré.

Lamentabile : triste, douloureux.

Lamento : plainte.

Largando : en élargissant (allargando).

Larghetto : indique un mouvement un peu moins lent que "largo".

Largo : "large", indique un mouvement très lent.

Legatissimo : le plus legato possible (abréviation : legssimo).

Legato : lié (sans soulever l'archet des cordes. Abréviation : leg.).

Leggiero : léger (abréviation : legg.).

Lento : indique un mouvement lent (plus lent qu'un adagio, mais moins qu'un largo).

Lesto : rapide, agile.

Ligne : élément de la portée. Les notes étant parfois trop hautes ou trop basses, des petites lignes supplémentaires sont nécessaires pour les situer. C'est aussi une ancienne unité de mesure utilisée par les luthiers, équivalent à un douzième de pouce (2,25 mm).

Loure : appesantir.

Lusigando : flatteur, agréablement, en minaudant.

Lutherie : métier du luthier, consistant entre autres à réaliser les meilleures formes possibles de toutes les parties des instruments, posséder les meilleurs outils (voir ce mot), choisir les meilleurs matériaux (bois, colles, vernis...), trouver les meilleurs réglages (voir, en fin de volume, quelques ouvrages spécialisés).

Luthier : fabricant de violons et, plus généralement, d'instruments à cordes.


M

Ma : mais.

Maestoso : majestueusement.

Maestro : maître.

Malinconico : mélancolique.

Mancando : en diminuant (calando).

Manche : partie du violon où se place la main gauche. Fait en bois d'érable, le manche est fixé à la caisse en s'appuyant sur le tasseau supérieur. Il supporte la touche et la tête.

Marcato : marqué, accentué (abréviation : marc.).

Martellato : martelé. Attaque énergique de l'archet sur les cordes.

Marziale : martial.

Mèche : ensemble des crins de l'archet. Elle est constituée de crins blancs de cheval (entre 120 et 125 pour l'archet d'un violon) et doit être enduite de colophane. Poids de 6 grammes environ (7 g pour la mèche d'un alto, 8 g pour celle d'un violoncelle).

Medesimo : même.

Meno : moins.

Mentonnière : située à gauche du cordier, elle permet de bien maintenir le violon entre le menton et l'épaule gauche (et de libérer ainsi la main gauche) tout en isolant le menton de la caisse et en protégeant le vernis de la table.
• elle doit être parfaitement fixée, sans risquer d'abîmer le bois de l'instrument.

Mesto : triste.

Mesure : division d'un morceau de musique en parties égales, subdivisée en temps. Elle est indiquée par deux chiffres : le chiffre supérieur représente le nombre de valeurs contenues dans une mesure, le chiffre inférieur la nature de ces valeurs (1 pour la ronde, 2 pour la blanche, 4 pour la noire, 8 pour la croche, 16 pour la double-croche).

Métronome : permet d'indiquer la vitesse de la mesure, peut être très utile pour maintenir une parfaite régularité du jeu (les premiers métronomes fiables ont été réalisés en 1816 par le constructeur allemand Johann Maëlzel).

Mezzo : à moitié, moyennement.

Mezzo forte : terme de nuance signifiant moyennement fort (abréviation : mf).

Mezzo piano : terme de nuance signifiant moyennement faible (abréviation : mp).

Mi : voir Note. Corde la plus aiguë du violon (Ie).

Moderato : modéré.

Moll : mineur (mot allemand), par opposition à "Dur" (majeur).

Molto : beaucoup.

Morbidezza : douceur, délicatesse.

Mordant : ornement. Battement rapide composé de la note principale et de sa seconde (supérieure ou inférieure, selon l'indication), avant le retour à la note principale.

Morendo : en mourant, de plus en plus faible (abréviation : mor.).

Mosso : agité, animé.

Moto : mouvement.

Musique : du latin musica, art et science de créer harmonieusement des sons, avec des instruments ou simplement la voix (de musa, Muse : déesse des Arts et des Lettres. Parmi les neuf divinités grecques portant ce nom, celle de la musique était Euterpe).


N

Nobile : noble.

Noire : voir Note.

Non : pas (ma non troppo : mais pas trop).

Note : signe indiquant la hauteur du son (do, ré, mi, fa, sol, la si, éventuellement précédé d'une altération) et sa durée (ronde "carrée", ronde, blanche, noire, croche, double croche, triple croche, quadruple croche ; si la note est suivie d'un point, sa durée est prolongée de moitié). Le nom des 6 premières notes a été imaginé par Guido, moine du Xe siècle, qui s'est inspiré de l'hymne de Saint-Jean : Utqueant laxis Resonare fibris, Mira gestorum Famuli tuorum, Solve poluti Labiti reatum, Sancte Ioannes. Si, septième note formée par les initiales de Saint-Jean, a été ajoutée au XVIIe siècle. La syllabe Ut, peu pratique à solfier, fut remplacée par Do (voir aussi A, B, C, D, E, F, G, H).

Nuances : indications d'intensité à donner aux notes ou aux sons. Les principaux termes employés sont : pianissimo, piano, mezzo piano, mezzo forte, forte, fortissimo, crescendo, decrescendo, diminuendo...


O

Opus : œuvre (abréviation : op.). Suivi d'un numéro, permet de situer l'origine d'un morceau de musique en fonction de sa date de composition ou de publication.

Ornements : groupe de notes brèves (écrit en notes très petites ou représenté par des signes). Les principaux ornements sont l'appoggiature, le trille, le grupetto et le mordant.

Ossia : ou, aussi, au choix. Indique une autre possibilité d'interprétation lorsque deux notations sont superposées.

Ouïes : ouvertures en forme de f, situées sur la table du violon.

Outils : le luthier utilise des outils d'ébéniste et d'autres outils plus particuliers à son métier. Couteaux, rabots, limes, rapes, racloirs, pinces, compas, fer à plier (les éclisses), happes (fixation du talon du manche dans la caisse), vis (collage des tables), béquettes (pincettes pour coller les contre-éclisses), lousse ou louche (pour faire des trous coniques dans lesquels se fixent chevilles et bouton), traçoir (entaille des filets), gouges (pour évider les tables), pointe (pour placer l'âme), moules (ajustage des éclisses)...


P

Passione : passion.

Patetico : pathétique.

Pause : voir Silences.

Perdendosi : en laissant perdre le son (abréviation : perd.).

Pesante : pesant, lourd (abréviation : pes.).

Piacere (a piacere) : à plaisir.

Piacevole : charmant, grâcieux.

Pianissimo : terme de nuance signifiant très faible (abréviation : pp).

Piano : terme de nuance signifiant faible (abréviation : p).

Più : plus.

Pizzicato : pincé. Indique que la note ne doit pas être jouée avec l'archet (arco), mais avec les doigts de la main droite ou de la main gauche (plus rarement) en pinçant la corde (abréviation : pizz., également indiqué au moyen d'une petite croix placée juste au-dessus, ou en dessous, de la note).

Placido : placide, tranquille.

Poco : peu.

Poi : puis.

Point : suivant une note ou un silence, en augmente sa durée de moitié (un second point augmente de moitié la durée du 1er point). Indique aussi le sautillé, le staccato... (voir Coup d'archet).
Pointe : (aussi appelée tête) extrémité de l'archet, par opposition au talon.

Pomposo : pompeux.

Ponticello : chevalet. Sul ponticello indique qu'il faut jouer avec l'archet tout près du chevalet.

Portée : ensemble de lignes (au nombre de 5, généralement) horizontales, parallèles, sur lesquelles figurent la plupart des indications permettant d'écrire, de lire et d'interpréter un morceau.

Position : indique la place de la main gauche sur le violon. Il existe sept positions de base.

Poussé : indication du coup d'archet, dans le sens "pointe-talon", par opposition à "Tiré".

Precipitando : précipité, accéléré.

Prestissimo : indique un mouvement encore plus rapide qu'un presto (abréviation : Prestmo).

Presto : "vite", indique un mouvement très rapide.


Q

Quasi : presque.

Quieto : tranquillement.


R

Rallentando : en ralentissant (abréviation : rall.)

Ré : voir Note. IIIe corde du violon.

Religioso : religieux.

Ricochet : voir Balzato.

Rigoroso : rigouresement.

Rilasciando : relâché.

Rinforzando : en renforçant le son (abréviation : rinf. ou rfz).

Risentito : bien senti, ressenti.

Risoluto : résolu.

Risvegliato : réveillé.

Ritardendo : en retardant (abréviation : ritard.).

Ritenuto : en retenant (abréviation : rit.).

Ronde : voir Note.

Rubato : sans rigueur.

Rustico : rustique, champêtre.

Rythme :


S

Saltàto : synonyme de Sautillé.

Sautillé : voir Coup d'archet.

Schemando : en disparaissant.

Scherzando : en badinant.

Scherzo : indique une manière assez rapide dont doit être jouée le morceau. Signifie plaisanterie, badinage.

Scherzoso : en plaisantant (scherzando).

Schietto : simple, naturel.

Semplice : simple.

Sempre : toujours, de façon continue.

Sentimento : sentiment.

Senza : sans.

Sforzando : accentué, en donnant tout à coup plus de force (abréviation : sfz).

Sforzato : accentué (sforzando. Abréviation : sf).

Si : voir Note.

Signes : concernant la notation musicale, les principaux signes sont la portée (avec mesures, clés, armures...) les notes (avec altérations, silences, ornements, nuances...), indications diverses (mouvements, positions, doigtés, coups d'archet...)

Silences : ensemble de signes représentant une interruption du son. Les principaux sont la pause, la demi-pause, le soupir, le demi-soupir, le quart de soupir, le huitième de soupir et le seizième de soupir dont les valeurs respectives équivalentes aux notes sont la ronde, la blanche, la noire, la croche, la double croche, la triple croche et la quadruple croche ; de même que pour les notes, si le silence est suivi d'un point, sa durée est prolongée de moitié).

Sillet : petite pièce en bois d'ébène. L'une, située en haut du manche, avec quatre encoches sur lesquelles s'appuient les cordes. L'autre, située en bas du violon, supporte l'attache du cordier du violon.
• Pour que les cordes glissent bien, on peut frotter les crans du sillet avec un crayon à papier (mine de plomb tendre).

Simile : pareil, semblable.

Sino : jusqu'à.

Slargando : en élargissant (abréviation : slarg.).

Slentando : en ralentissant.

Smorzando : en laissant éteindre le son (abréviation : smorz.).

Soave : doux, suave.

Sol : voir Note. Corde basse du violon (IVe).

Solo : seul. Morceau écrit pour un seul instrument ou, dans le cas contraire, qui doit dominer les autres parties.

Son (qualité) : ses principaux facteurs sont la qualité des divers matériaux utilisés pour la fabrication du violon et de l'archet (bois, vernis, cordes, crins, colophane...), l'habileté du luthier (et de l'archetier), et le degré de maîtrise de l'interprète.

Son filé : voir Coup d'archet.

Sordo : sourd, étouffé.

Sospirante : en soupirant.

Sostenuto : soutenu, en parlant du son (abréviation : sost.).

Sotto : sous.

Soupir : voir Silences.

Sourdine : petite pièce (en caoutchouc, en bois, en corne ou en métal) qui, posée sur le chevalet, permet d'étouffer le son du violon.

Spianato : simplement, sans passion, égal.

Spiccato : voir Coup d'archet.

Spirito (con) : (avec) esprit.

Sipiritoso : avec esprit.

Staccato : voir Coup d'archet (abréviation : stacc.).

Stentato : retenu, avec lourdeur.

Stesso : même (Lo stesso tempo : le même mouvement, indique un retour au mouvement régulier).

Stiracchiato : étendu, étiré.

Strascinando : en traînant.

Stravagante : extravagant, fantasque.
Strepitoso : bruyamment.

Stretto : serré (pour animer un mouvement).

Stringendo : en serrant, de plus en plus rapide.

Subito : subitement.

Svelto : léger, dégagé.


T

Table : Dessus de la caisse du violon, en sapin, percé de 2 ouïes en forme de f.

Talon : "du talon" ou "au talon" signifie qu'il faut utiliser la partie de l'archet située à proximité de la hausse (voir ce terme).

Tanto : beaucoup, autant.

Tardando : en retardant (ritardando).

Tasseaux : au nombre de 2, en sapin, fixés à l'intérieur de la caisse qu'ils renforcent. Celui du bas fixe le bouton, celui du haut sert à enclaver le manche (voir aussi : "Coins").

Tasto : touche (voir ce mot).

Tempo (a tempo, tempo primo) : au mouvement, retour au mouvement régulier (abréviation : To), ou retour au mouvement initital (abréviation : To Io).

Tendeur : pièce métallique fixée sur le cordier, sur laquelle on attache la corde (celle de "mi" en général), facilitant l'accord du violon.

Teneramente : tendrement.

Tenuto : en tenant le son (abréviation : ten.).

Tête : pointe (concernant l'archet), volute et chevillet (concernant le violon).

Tiré : indication du coup d'archet, dans le sens "talon-pointe", par opposition à "Poussé".

Touche : partie où les doigts de la main gauche appuient sur les cordes. Faite en bois d'ébène, la touche est collée sur le manche et se prolonge au-delà de celui-ci. Elle est arrondie en fonction de la courbe du chevalet.

Tranquillo : tranquille.

Tratto : tendu, élargi.

Tremolo : tremblé. Même son répété par des mouvement très courts et rapides de l'archet sur la corde, donnant cette impression de tremblement.

Trille : ornement consistant en un battement rapide et prolongé de deux notes : la principale (écrite) et sa conjointe supérieure. Contrairement au tremolo (qui s'exécute sur le même son), le tremblement (trillo en italien) provient de l'action des doigts de la main gauche, non de l'archet.

Trionfante : tromphal.

Tristamente : tristement.

Troppo : trop.

Tutti : tous. Après un solo, indique la rentrée de l'ensemble des instruments de l'orchestre (pluriel de tutto).


U

Unisson : deux sons simultanés de même hauteur (même note jouée en même temps sur deux cordes différentes).

Ut : voir Note (synonyme de do).


V

Veloce : rapidement.

Vernis : son rôle est multiple : embellir le bois, le protéger et le conserver... Son rôle dans la sonorité du violon est indéniable et pose un véritable casse-tête aux chercheurs quant à sa composition idéale. De nombreuses recherches (insuffisantes, quoique ayant donné quelques résultats) ont été effectuées pour connaître ce "secret" des grands luthiers.
• voir Entretien.

Vibrations : mouvement oscillatoire rapide des cordes. Le nombre de vibrations par seconde de la corde de la (à vide) est généralement de 880.

Vibrato : s'obtient par un mouvement venant du bras, dans le sens longitudinal du manche, transmettant à la main et au doigt une oscillation faisant monter et descendre très légèrement la note.
• Le pouce et l'extrémité du doigt ne doivent en aucun cas glisser sur le violon.
• On peut obtenir une grande variété de vibrato en modifiant l'intensité et la rapidité de ce mouvement, ainsi que la pression des doigts et la souplesse du poignet.

Vigoroso : vigoureux.

Vivace : vif.

Vivacissimo : très vif.

Vivo : vif.

Volute : partie de la tête du violon, en forme de spirale.

Voûte : voir table.